Now trilingual FR-English-NL- our UNIQUE BRAND a high performance analytical program A.B.N.system © welcome to all. 

A difficult 2020 for European rental markets amid the pandemic, but a return to growth ‎in 2021

02/12/21-FR Bas de page

Een moeilijk 2020 voor Europese huurmarkten te midden van de pandemie, maar een terugkeer naar groei ‎in 2021

Market report 21 cover 1 220De European Rental Association (ERA) heeft haar Marktrapport 2021 uitgebracht. Het ERA-marktrapport, dat is ontwikkeld met ‎steun van het ERA Statistics Committee, is sinds 2008 de referentiebron ‎van informatie voor de Europese markt voor materieelverhuur. ‎

In 2020 genereerden verhuurbedrijven van apparatuur en andere verhuurbedrijven een totale verhuuromzet van meer dan 25,2 miljard EUR in deze landen. Bij constante wisselkoersen daalde de verhuursector voor apparatuur in de 15 geanalyseerde landen en daalde de Baltische regio met 7,2 % in 2020. In 2021 is er een geschatte groei van 6,3%, en in 2022 wordt een stijging van 5,6% verwacht, ook bij constante wisselkoers.

Het overkoepelende thema van het rapport van dit jaar is dat 2020 een moeilijk jaar was voor alle betrokken markten, zelfs voor degenen die erin slaagden positief te blijven tijdens de pandemie. Bijgevolg daalden sommige markten aanzienlijk (Frankrijk, Italië, Spanje, VK), terwijl andere ook terrein verloren, maar het over het algemeen beter deden (Zwitserland, Zweden, Duitsland). Deze trend zette zich voort in het eerste kwartaal van 2021, waarna het rendement later in het jaar dichter bij het pre-pandemische activiteitsniveau lag.

De COVID-19-pandemie heeft Europa vorig jaar verrast en blijft het herstel in sommige ‎markten belemmeren, zowel direct als indirect. De onmiddellijke impact verschilde van land tot land. De Scandinavische landen, die niet op slot gingen en met bijna geen sluitingen van vestigingen, presteerden beter dan Zuid-Europa en het VK, dat te maken kreeg met ernstige afsluitingen en verstoringen van de activiteit. Nu de Brexit van kracht is geworden, bevindt het VK zich in een moeilijke positie omdat de inkoop van materialen nu hogere kosten met zich meebrengt en het tekort aan arbeidskrachten, dat in heel Europa aanwezig is, verder wordt verergerd.

De heropening van de meeste Europese economieën na het eerste kwartaal van 2021 bleek gunstig voor de verhuuractiviteit, aangezien de bouw kon aantrekken en andere sectoren van de economie ook heropend werden. ‎De prestaties gedurende de rest van het jaar verbeterden in de meeste markten en wijzen nu op een solide groeiprognose voor 2021, voornamelijk in Zuid-Europa en het VK, de zwaarst getroffen regio's, terwijl de groei in de Scandinavische landen en Oost-Europa blijft meer beperkt

Het is belangrijk om de extreme omstandigheden van 2020 en 2021 te benadrukken, die zijn geanalyseerd met onze prognoses. Dit jaar worden grote pieken verwacht en op korte termijn wordt een verdere forse groei verwacht.

Het rapport is digitaal beschikbaar voor ERA-leden (EUR 500) en voor niet-leden (EUR 1.200).

NJC.© Info : European Rental Association (ERA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

02/12/21

Une année 2020 difficile pour les marchés locatifs européens sur fond de pandémie, mais un retour à la croissance en 2021

Market report 21 cover 1 220L'European Rental Association (ERA) a publié son rapport de marché 2021. Développé avec le soutien du comité statistique de l'ERA, l'ERA Market Report est la source d'intelligence de référence pour le marché européen de la location de matériel depuis 2008. ‎

En 2020, les sociétés de location de matériel et autres sociétés fournissant des services de location ont généré un chiffre d'affaires locatif total de plus de 25,2 milliards d'euros dans ces pays.‎ À taux de change constant, le secteur de la location de matériel dans les 15 pays analysés et la région de la Baltique a diminué de 7,2 % en 2020. En 2021, la croissance est estimée à 6,3 %, avec une prévision d'augmentation de 5,6 % en 2022, également à taux de change constant.

Le thème général du rapport de cette année est que 2020 a été une année difficile pour tous les marchés couverts, même pour ceux qui ont réussi à rester positifs au milieu de la pandémie. En conséquence, certains marchés ont fortement reculé (France, Italie, Espagne, Royaume-Uni), tandis que d'autres ont également perdu du terrain mais ont globalement mieux résisté (Suisse, Suède, Allemagne). Cette tendance s'est poursuivie au premier trimestre de 2021 avant de voir des retours plus proches des niveaux d'activité d'avant la pandémie plus tard dans l'année. ‎

La pandémie de COVID-19 a pris l'Europe par surprise l'année dernière et continue d'entraver la reprise sur certains marchés, à la fois directement et indirectement. L'impact immédiat différait d'un pays à l'autre. Les pays nordiques, qui n'ont pas fermé et qui n'ont pratiquement pas fermé de sites, ont mieux performé que l'Europe du Sud et le Royaume-Uni, qui ont été confrontés à de graves fermetures et à des interruptions d'activité. Avec l'entrée en vigueur du Brexit, le Royaume-Uni se trouve dans une position difficile car l'approvisionnement en matériaux entraîne désormais des coûts accrus et la pénurie de main-d'œuvre, présente dans toute l'Europe, est encore exacerbée.‎

La réouverture de la plupart des économies européennes après le premier trimestre 2021 s'est avérée bénéfique pour l'activité locative, car la construction a pu reprendre et d'autres secteurs de l'économie ont également rouvert. ‎La performance sur le reste de l'année s'est améliorée sur la plupart des marchés et laisse désormais entrevoir une solide ‎prévision de croissance pour 2021, principalement en Europe du Sud et au Royaume-Uni, qui ont été les régions les plus touchées, tandis que la croissance dans les pays nordiques et en Europe de l'Est reste plus contraint.‎

Il est important de souligner les conditions extrêmes de 2020 et 2021, qui ont été analysées avec nos prévisions. Des pics importants sont attendus cette année, et une nouvelle croissance significative est attendue à court terme. ‎

Le rapport est disponible sous forme numérique pour les membres de l'ERA (500 EUR) et pour les non-membres (1 200 EUR).

NJC.© Info : Association Européenne de la Location (ERA)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Date de dernière mise à jour : 01/12/2021

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.