MAN hydrogen blending-natural gas

1/07/21

Mogelijkheid tot bijmenging van 20% waterstof zonder wijziging van componenten in V12-aardgas motoren van MAN Engines

Turbo  motoren en atmosferische motoren in de E3262-serie al H2-klaar; CO2-reductie tot 11,2%; efficiëntie verhoging in het geval van E3262 LE202

1920 manengines hydrogenblending e3262

Stationaire gasmotoren van het type MAN E3262 LE202 (arme verbrandingsmotor met turbocompressor) en MAN E3262 E302 (lambda-1-motor met natuurlijke aanzuiging) zijn ontworpen voor een waterstofbijmenging tot 20 vol.% (H2) bij gebruik met aardgas. Dit wordt geverifieerd door uitgebreid onderzoek door de motorfabrikant. Zo ondersteunt MAN Engines exploitanten bij het inrichten van hun WKK-installaties als "waterstofgereedheidsinstallaties", iets wat de Duitse regering momenteel beoordeelt om dit in het kader van de warmtekrachtkoppelingswet (KWK-Gesetz) te promoten.

Er zijn geen ontwerpwijzigingen vereist voor beide typen MAN V12-aardgasmotoren voor gebruik met waterstofhoudende brandstoffen met maximaal 20% waterstofbijmenging. Dit betekent dat zowel voor alle typen motoren in bestaande installaties (met klopdetectie) als voor nieuwe leveringen “waterstofgereedheid” tot 20% vol.% geldt. “Als marktleider in ons werkgebied en een jarenlange facilitator voor onze klanten, zijn we in staat om een ​​hoge mate van bedrijfszekerheid te bieden. Dit wordt niet alleen aangetoond door pure productkwaliteit, maar ook door nieuwe, innovatieve productkenmerken zoals H2-gereedheid”, zegt Günther Zibes, hoofd Sales Power MAN Engines.

Met bijmenging van 20% waterstof per volume bereikt de E3262 E302 Lambda-1-motor een CO2-reductie (kooldioxide) van 5,7% en een HC-reductie (koolwaterstof) van 23,0%. De turbocharged lean-burn E3262 LE202-motor realiseert een CO2-reductie van 11,2% en een HC-reductie van 17,4%. Daarnaast wordt in dit geval een efficiëntieverhoging van 1,2 procentpunt behaald.

Energiebedrijven zijn van plan om tot 20% H2 volume toe te voegen aan het aardgasnet. Volgens het federale ministerie van Economische Zaken en Energie moet dit "transformatieproces naar hogere concentraties waterstof" op middellange termijn worden doorgevoerd om een ​​onmiddellijke reductie van CO2 te bereiken. Door het hoge aantal van circa 22.000 MAN-gasmotoren die in bestaande warmtekrachtkoppelingsinstallaties (WKK) worden geïnstalleerd, wordt wereldwijd jaarlijks circa vier miljoen ton CO2-besparing gerealiseerd. Deze substitutie wordt bereikt door de zeer efficiënte opwekking van elektriciteit en warmte door gasmotoren in WKK-installaties in plaats van energieopwekking met conventionele technieken. Het toevoegen van slechts 1% waterstof per volume, dat CO2-neutraal verbrandt, zou de uitstoot van ongeveer 100.000 ton CO2 voorkomen. Om deze reden zal MAN Engines ook andere motortypes in zijn bestaande gasmotorportfolio beoordelen op mogelijkheden voor het bijmengen van waterstof.

Info MAN Trucks

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

01/07/21

Possibilité de mélanger 20 % d'hydrogène sans modification des composants dans les moteurs à gaz naturel V12 de MAN Engines

Moteurs turbocompressés et moteurs à aspiration naturelle de la série E3262 déjà prêts pour le H2 ; réduction des émissions de CO2 jusqu'à 11,2 % ; augmentation de l'efficacité en cas de E3262 LE202

1920 manengines hydrogenblending e3262

Les moteurs à gaz stationnaires des types MAN E3262 LE202 (moteur turbo à mélange pauvre) et MAN E3262 E302 (moteur à aspiration naturelle Lambda-1) sont conçus pour un mélange d'hydrogène jusqu'à 20 % en volume (H2) lorsqu'ils fonctionnent avec du gaz naturel. Ceci est vérifié par des enquêtes approfondies de la part du constructeur du moteur. À ce titre, MAN Engines aide les opérateurs à mettre en place leurs unités de cogénération en tant qu'usines de « préparation à l'hydrogène », ce que le gouvernement allemand évalue actuellement en vue de le promouvoir dans le cadre de la loi sur la production combinée de chaleur et d'électricité (KWK-Gesetz).

Aucune modification de conception n'est requise pour l'un ou l'autre type de moteur à gaz naturel MAN V12 pour un fonctionnement avec des carburants contenant de l'hydrogène avec jusqu'à 20 % de mélange d'hydrogène en volume. Cela signifie que la « préparation à l'hydrogène » jusqu'à 20 % en volume s'applique à tous les types de moteurs dans les installations existantes (avec détection de cliquetis) ainsi qu'aux nouvelles livraisons. « En tant que leader du marché dans notre domaine d'activité et facilitateur de longue date de nos clients, nous sommes en mesure d'offrir un haut degré de fiabilité opérationnelle. Cela est démontré non seulement par la qualité pure du produit, mais également par de nouvelles fonctionnalités innovantes telles que la préparation H2 », déclare Günther Zibes, responsable des ventes Power MAN Engines.

Avec un mélange de 20 % d'hydrogène en volume, le moteur E3262 E302 Lambda-1 atteint une réduction de CO2 (dioxyde de carbone) de 5,7 % et une réduction de HC (hydrocarbures) de 23,0 %. Le moteur turbocompressé à mélange pauvre E3262 LE202 atteint une réduction de CO2 de 11,2 % et une réduction de HC de 17,4 %. De plus, une augmentation de l'efficacité de 1,2 point de pourcentage est obtenue dans ce cas.

Les sociétés de distribution d'électricité prévoient d'ajouter jusqu'à 20 % d'H2 en volume au réseau de gaz naturel. Selon le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, ce « processus de transformation vers des concentrations plus élevées d'hydrogène » est à mettre en œuvre à moyen terme afin d'obtenir une réduction immédiate des émissions de CO2. En raison du nombre élevé d'environ 22 000 moteurs à gaz MAN installés dans les centrales de cogénération (CHP) existantes, des économies de CO2 d'environ quatre millions de tonnes sont réalisées chaque année dans le monde. Cette substitution est obtenue grâce à la production très efficace d'électricité et de chaleur par des moteurs à gaz dans les centrales de cogénération au lieu de la production d'énergie utilisant des technologies conventionnelles. L'ajout d'à peine 1 % d'hydrogène en volume, qui brûle le CO2 de manière neutre, permettrait d'éviter l'émission d'environ 100 000 tonnes de CO2. Pour cette raison, MAN Engines évaluera également d'autres types de moteurs dans son portefeuille de moteurs à gaz existant pour les opportunités de mélange d'hydrogène.

Info MAN Trucks

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.