+ VIDEO - Transporting a production line to Russia...

08/11/21-FR bas de page

Het transporteren van een productielijn naar Rusland. De duivel zit in het detail.

6 3 f9cransporting a production line to Russia. The devil sits in the detail. Image source: Ahlers

Het transporteren van een complete luchtscheidingsinstallatie, bestaande uit verschillende grote 85-tons oversized units, en meer dan 50 standaard en extra grote vrachtwagenladingen met onderdelen en materialen vanuit 4 verschillende landen via weg en oceaan naar Moglino in Rusland. Een complex project, maar een gewone werkdag voor de business unit projecten en machines van Ahlers.
Planning en organisatie

Het ontvangende bedrijf in Moglino bestelde een complete luchtscheidingsinstallatie bij hun leverancier in Italië. De hele fabriek werd getransporteerd naar Moglino, Rusland. De onderdelen en materialen kwamen uit Italië, Spanje, Turkije en Korea. Een totaal volume van ongeveer zesduizend ton vracht moest worden verplaatst en meer dan 50 reguliere en extra grote vrachtwagenladingen werden ingezet om de lading uit Italië, Spanje en Turkije te vervoeren.

De grootste eenheden die de fabriek in Italië verlieten, waren 2 koelboxen, waarvan de grootste 35 meter lang, 5,5 meter breed en 5 meter hoog was. Deze koelboxen werden eerst over de weg vervoerd naar de haven van Marghera (Venetië) waar ze met een gecharterd schip naar de haven van Ust-Luga in Rusland vertrokken. Bij aankomst in de bestemmingshaven werden deze eenheden opnieuw op vrachtwagens geladen en naar de uiteindelijke Jobsite getransporteerd. Een andere partij zwaar overmaatse eenheden werd per schip verscheept vanuit Masan, Korea, via Zeebrugge, België naar St. Petersburg, Rusland. Bij aankomst in Sint-Petersburg werden deze eenheden ook overgeladen in vrachtwagens en afgeleverd in Moglino, Rusland.
Extra grote uitdagingen

Het vervoeren van te grote eenheden kan een hele uitdaging zijn: hoe groter en zwaarder de lading, hoe groter de uitdaging. Elke route heeft beperkingen wat betreft de grootte en het gewicht van de lading die kan worden vervoerd. Dit kan zijn vanwege bruggen of tunnels, andere oriëntatiepunten of gebouwen die het onmogelijk maken. Het grootste deel van de overmaatse lading werd verscheept via de haven van St. Petersburg en verder vervoerd naar Moglino, maar dit was geen optie voor de 2 grootste eenheden.

Voor deze units was het transport van de fabriek in Italië naar de dichtstbijzijnde haven al een uitdaging. Vanwege alle benodigde werkzaamheden aan het traject, zoals spoorwegovergangen, het optillen van elektrische kabels en het verwijderen van straatmeubilair, duurde het afleggen van een afstand van circa 250 km 6 dagen. De grootste uitdaging was echter het transport op Russisch grondgebied. Omdat uit eerder uitgevoerd routeonderzoek bleek dat vervoer vanuit Sint-Petersburg niet haalbaar was, hebben we een alternatieve route gevonden via de haven van Ust-Luga. De haven van Ust-Luga is voornamelijk een bulkhaven, dus de uitdaging hier was dat er in de haven geen geschikte apparatuur beschikbaar was om de eenheden van het aankomende schip te lossen. Het team van Ahlers heeft speciale balken en spreaders ontworpen en gecertificeerd, die het mogelijk maakten om deze lading veilig te behandelen.

De belangrijkste hindernis voor het resterende deel van de reis van deze koelboxen waren verschillende bruggen die moesten worden overgestoken op weg naar de uiteindelijke werklocatie. De samenstelling van de opleggers samen met de lading was te zwaar om deze bruggen over te steken. Na een akkoord met de relevante transportautoriteiten werden bepaalde civiele werken uitgevoerd en wanneer de lading te zwaar was voor een brug, installeerden we tijdelijke viaducten. Deze operatie werd uitgevoerd voor 3 bruggen in de regio Pskov en om te helpen bij de installatie van deze tijdelijke viaducten, werden geschikte kranen ter plaatse gebracht en werd het normale verkeer voor de duur van deze operatie omgeleid. Het vervoeren van te grote vracht door Rusland brengt niet alleen operationele uitdagingen met zich mee, maar brengt ook juridische en procedurele uitdagingen met zich mee. Vergunningen om grote eenheden door tunnels, steden en over bruggen te verplaatsen, vereisen toestemming van lokale autoriteiten en eigenaren van infrastructuur. Deze worden vervolgens voorgelegd aan de federale overheid voor het verkrijgen van de definitieve vergunning voor het hele traject. Een lokale aanwezigheid met lokale kennis helpt dit proces te vergemakkelijken.

Douane-uitdagingen

Een andere grote uitdaging voor dit project was douane gerelateerd. Het product hier was een complete luchtscheidingsinstallatie. De verkoper moest de plant van verschillende oorsprong naar Rusland importeren. Al het papierwerk dat bij de Russische douane moest worden ingediend, werd geregeld en beheerd door de douanespecialisten van Ahlers.

Voor de koper was het essentieel om de plant als een hele productielijn te importeren, omdat dan een invoerrecht van nul procent zou gelden. Dit betekent dat er een indelingsbesluit van de Russische douaneautoriteiten nodig was, waardoor alle componenten onder 1 HS-code konden worden ingevoerd. Het voorbereiden en aanvragen van een indelingsbesluit duurt vier tot zes maanden en brengt veel papierwerk met zich mee. De Douane eist een extreme mate van detail als het gaat om informatie over de onderdelen. Dit varieert van ontwerpen van de fabriek zelf tot technische details van elk kleinste onderdeel dat geïmporteerd moet worden. Kortom, ze moeten ervoor zorgen dat elk onderdeel, elke moer en bout daadwerkelijk een integraal onderdeel van de productielijn is.

Al deze informatie moest bij de douane worden ingediend terwijl de eigenlijke inkoop van de onderdelen nog gaande was. Bij zo complexe projecten is de complete lijst met componenten aan verandering onderhevig. Als een leverancier bijvoorbeeld geen onderdelen beschikbaar heeft, kunnen onderdelen bij een andere leverancier worden ingekocht. Maar met de al ingediende onderdelenlijst zou u verschillende aanvullende procedures moeten starten bij de douane om de lijst met onderdelen voor het indelingsbesluit bij te werken. De uitgebreide kennis en ervaring van ons team met de regels en voorschriften van de Russische douane zorgden voor een gunstige classificatiebeslissing voor het project. In dit specifieke project verzorgde Ahlers het douaneproces voor zowel de verkoper als de koper, waardoor de invoer in Rusland zo soepel mogelijk verliep.
Waarom uw projectlogistiek uitbesteden?

Als u uw projectlogistiek uitbesteedt, kunt u gebruikmaken van de kennis en ervaring van uw logistieke dienstverlener. Vooral bij export naar of import naar Rusland is lokale kennis en expertise van groot belang.

Het hebben van een logistieke dienstverlener die ook alle douanezaken kan regelen, verkleint het risico op vertragingen of andere problemen. Het feit dat dezelfde leverancier zowel de logistiek als de importformaliteiten afhandelt, vergroot de kans dat alle zendingen zonder gedoe of vertraging aankomen vanwege douaneproblemen. Het helpt als één team een ​​volledig beeld heeft van het project.
NJC.© Info : Ahlers

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

08/11/21

Transport d'une ligne de production en Russie. Le diable se cache dans le détail.

6 3 f9cransporting a production line to Russia. The devil sits in the detail. Image source: Ahlers

Transport d'une usine complète de séparation de l'air, composée de plusieurs grandes unités surdimensionnées de 85 tonnes et de plus de 50 camions standard et surdimensionnés de pièces et de matériaux provenant de 4 pays différents via la route et l'océan jusqu'à Moglino en Russie. Un projet complexe, mais juste une journée de travail régulière pour la business unit projets et machines d'Ahlers.
Planification et organisation

L'entreprise réceptrice à Moglino a commandé une installation complète de séparation d'air à son fournisseur en Italie. L'ensemble de l'usine a été transporté à Moglino, en Russie. Les pièces et les matériaux provenaient d'Italie, d'Espagne, de Turquie et de Corée. Un volume total d'environ six mille tonnes de fret a dû être déplacé et plus de 50 camions réguliers et surdimensionnés ont été engagés pour transporter la cargaison d'Italie, d'Espagne et de Turquie.

Les plus grandes unités quittant l'usine en Italie étaient 2 glacières dont la plus grande mesurait 35 mètres de long, 5,5 mètres de large et 5 mètres de haut. Ces glacières ont d'abord été transportées par route jusqu'au port de Marghera (Venise) d'où elles sont parties pour le port d'Oust-Luga en Russie par navire affrété. À leur arrivée au port de destination, ces unités ont à nouveau été rechargées sur des camions et transportées jusqu'au chantier final. Un autre lot d'unités fortement surdimensionnées a été expédié par navire de Masan, en Corée, via Zeebrugge, en Belgique, à Saint-Pétersbourg, en Russie. À leur arrivée à Saint-Pétersbourg, ces unités ont également été rechargées dans des camions et livrées à Moglino, en Russie.
Défis surdimensionnés

Le transport d'unités surdimensionnées peut être très difficile : plus la cargaison est grande et lourde, plus le défi est grand. Chaque itinéraire a des limites en termes de taille et de poids de la charge pouvant être transportée. Cela peut être dû à des ponts ou des tunnels, d'autres points de repère ou des bâtiments qui rendent cela impossible. La plupart des cargaisons surdimensionnées ont été expédiées par le port de Saint-Pétersbourg et transportées plus loin jusqu'à Moglino, mais ce n'était pas une option pour les 2 plus grandes unités.

Pour ces unités, les acheminer de l'usine en Italie jusqu'au port le plus proche était déjà un défi. En raison de tous les travaux nécessaires sur le tracé, tels que les passages à niveau, le levage des câbles électriques et le retrait du mobilier urbain, parcourir une distance d'environ 250 km a pris 6 jours. Cependant, le principal défi était le transport sur le territoire russe. Comme l'enquête sur l'itinéraire précédemment menée a montré que le transport depuis Saint-Pétersbourg n'était pas possible, nous avons trouvé un itinéraire alternatif utilisant le port d'Ust-Luga. Le port d'Ust-Luga est principalement un port de fret en vrac, le défi ici était donc qu'il n'y avait pas d'équipement approprié facilement disponible au port pour décharger les unités du navire à l'arrivée. L'équipe d'Ahlers a conçu et certifié des poutres et palonniers spéciaux, qui ont permis de manipuler en toute sécurité cette cargaison.

Le principal obstacle pour la partie restante du voyage de ces glacières était plusieurs ponts qui devaient être franchis en route vers le chantier final. La composition des remorques avec la cargaison était trop lourde pour traverser ces ponts. Après un accord avec les autorités compétentes en matière de transport, certains travaux de génie civil ont été effectués et chaque fois que la charge était trop lourde pour un pont, nous avons installé des ponts aériens temporaires. Cette opération a été réalisée pour 3 ponts dans la région de Pskov et pour aider à l'installation de ces ponts survolés temporaires, des grues adaptées ont été amenées sur place et le trafic normal a été dévié pendant la durée de cette opération. Le transport de marchandises surdimensionnées à travers la Russie pose non seulement des défis opérationnels, mais comporte également des défis juridiques et procéduraux. Les permis de déplacer des unités surdimensionnées à travers des tunnels, des villes et des ponts nécessitent l'obtention d'autorisations des autorités locales et des propriétaires d'infrastructures. Ceux-ci sont ensuite soumis aux autorités fédérales pour l'obtention du permis définitif pour l'ensemble du parcours. Avoir une présence locale avec des connaissances locales aide à faciliter ce processus.

Défis douaniers

Un autre grand défi pour ce projet était lié aux douanes. Le produit ici était une installation complète de séparation d'air. Le vendeur avait besoin d'importer la plante d'origines diverses en Russie. Tous les documents devant être soumis aux autorités douanières russes ont été organisés et gérés par les spécialistes des douanes d'Ahlers.

Pour l'acheteur, il était essentiel d'importer l'usine en tant que chaîne de production entière, car alors un droit d'importation de zéro pour cent s'appliquerait. Cela signifie qu'une décision de classification était nécessaire de la part des autorités douanières russes, permettant à tous les composants d'être importés sous le code 1 SH. La préparation et la demande d'une décision de classement prennent de quatre à six mois et impliquent beaucoup de paperasse. L'autorité douanière exige un niveau de détail extrême lorsqu'il s'agit d'informations sur les pièces. Cela va des conceptions de l'usine elle-même aux détails techniques de chaque plus petit composant qui doit être importé. Fondamentalement, ils doivent s'assurer que chaque composant, chaque écrou et boulon fait réellement partie intégrante de la chaîne de production.

Toutes ces informations devaient être soumises aux autorités douanières pendant que l'achat effectif des pièces était toujours en cours. Avec des projets aussi complexes, la liste complète des composants est sujette à changement. Par exemple, si un fournisseur n'a pas de pièces disponibles, les pièces peuvent être achetées auprès d'un autre fournisseur. Mais avec la liste des pièces déjà soumise, vous devrez entamer plusieurs procédures supplémentaires auprès des autorités douanières pour mettre à jour la liste des pièces pour la décision de classement. Les connaissances et l'expérience approfondies de notre équipe avec les règles et réglementations douanières russes ont assuré une décision de classification favorable pour le projet. Dans ce projet spécifique, Ahlers a pris en charge le processus douanier pour le vendeur et l'acheteur, ce qui a rendu l'importation en Russie aussi fluide que possible.
Pourquoi externaliser la logistique de votre projet ?

Si vous externalisez la logistique de votre projet, vous pouvez tirer parti des connaissances et de l'expérience de votre prestataire logistique. Surtout lors de l'exportation ou de l'importation en Russie, les connaissances et l'expertise locales sont vitales.

Avoir un prestataire logistique qui peut également s'occuper de toutes les questions douanières diminue le risque de retards ou d'autres problèmes. Le fait que le même fournisseur s'occupe à la fois de la logistique et des formalités d'importation augmente les chances que tous les envois arrivent sans tracas ni retard en raison de problèmes douaniers. Cela aide quand une seule équipe a une vue complète du projet.
NJC.© Info : Ahlers

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • 4 votes. Moyenne 5 sur 5.